Accueil du site > Science > Bracelets en cuivre et autres dragonnes magnétiques inutiles contre (...)

Bracelets en cuivre et autres dragonnes magnétiques inutiles contre l’arthrite

Le 17 octobre 2009

Une étude de l’Université de York a établi que les bracelets en cuivre et les dragonnes magnétiques sont inefficaces dans le soulagement de la douleur liée à l’arthrite.

Des chercheurs ont dirigé la première étude randomisée et contrôlée contre placébo, concernant l’utilisation des bracelets en cuivre et des dragonnes magnétique utilisés dans le cadre du soulagement des douleurs associées à l’ostéoathrite.

Ces appareils sont utilisés partout dans le monde dans le but d’aider à gérer la douleur associée à ces désordres musculo-squelettiques. Les résultats de l’étude entrent en conflit avec d’autres études préalables, en montrant que les bracelets magnétiques et en cuivre étaient inefficaces pour soulager la douleur, les raideurs, courbatures et la fonction physique de l’ostéoarthrite.

L’étude, publiée dans le journal Complementary Therapies in Medicine [1], a été dirigée par Stewart Richmond, chercheur au Département des Sciences de la Santé à l’Université de York, qui déclare : "C’est la première étude randomisée et contrôlée à indiquer que les bracelets en cuivre sont inefficaces pour ce qui est de soulager la douleur arthritique."

"Il apparait que tout le bénéfice perçu obtenu en portant un bracelet magnétique ou en cuivre, peut être attribué à des effets placebo psychologiques. Les gens tendent à les acheter quand ils souffrent beaucoup, puis, lorsque la douleur diminue avec le temps, ils attribuent cette diminution à l’appareil. Cependant, nos résultats suggèrent que de tels objets n’ont aucun avantage réel sur un bracelet placebo qui n’est pas magnétique, ou qui ne contient pas de cuivre."

"Bien que leur utilisation soit généralement sans risques, ceux qui souffrent d’ostéoarthrite devraient être spécialement prudents dans les dépenses qu’ils pourraient engager pour se procurer toute sorte d’objets de magnétothérapie. Les aimants que l’on peut récupérer dans les enceintes usagées sont moins chers et aussi utiles, mais encore faut-il d’abord croire qu’ils fonctionnent."

L’étude a impliqué 45 personnes âgées de 50 ans ou plus, qui ont toutes été diagnostiquées comme souffrant d’ostéoarthrite. Chaque participant a porté quatre appareils au hasard sur une période de plus de 16 semaines, deux dragonnes avec différents niveaux de magnétisme, une dragonne non magnétique et un bracelet en cuivre.

L’étude n’a révélé aucune différence significative entre les appareils en termes de leurs effets sur la douleur, raideur et la fonction physique.

La thérapie magnétique (ou magnétothérapie) est une industrie qui croit rapidement, avec des ventes mondiales d’objets aimantés, prétendument thérapeutiques, s’élevant en 2008 à 3 milliards d’euros.


Références et notes :

[1] Therapeutic effects of magnetic and copper bracelets in osteoarthritis : A randomised placebo-controlled crossover trial.. S. Richmond, S. Brown, P. Campion, A. Porter, J. Klaber Moffett, D. Jackson, V. Featherstone, A. Taylor. Complementary Therapies in Medicine, 2009.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |