Accueil du site > Nouvelles > La croisade créationniste islamique

La croisade créationniste islamique

Le 31 mars 2009

Alors que les scientifiques du monde entier célèbrent le 150° anniversaire des travaux de Darwin sur l’évolution, Adnan Oktar, un étudiant qui a abandonné ses études et qui a tourné théoricien créationniste islamique, travaille sur le cinquième volume de son "Atlas de la Création", collection qui en comptera 14 et qui, dit-il, "enterrera le Darwinisme une fois pour toutes".

"Darwin et sa théorie sont morts" dit M. Oktar, fondateur et président honoraire de la Science Research Foundation, une organisation d’Istanbul dédiée à réfuter le naturaliste anglais. "Darwin", continue-t-il, "est le plus grand mensonge de Satan de toute l’humanité."

M. Oktar, qui a brièvement étudié l’architecture d’intérieur, n’a pas eu le succès escompté auprès des scientifiques pour l’appuyer dans ses "recherches". "C’est un ignare absolu et complet" dit Richard Dawkins, biologiste évolutionniste et professeur à l’Université d’Oxford.

Le poids physique du travail de M. Oktar est cependant considérable. Chaque volume de son opus anti-darwinien, "l’Atlas de la Création", pèse près de 6 kilos. Ces avocats sont tout aussi imposants et agressifs. Ils assignent fréquemment ses critiques en Turquie pour les mettre au silence, détracteurs que M. Oktar accuse de répandre "mensonges et diffamation" à son encontre. Des sites internet ont aussi été interdits à sa demande.

Comme le site du Professeur Dawkins, que M. Oktar (qui écrit sous le pseudonyme de Harun Yahya) a fait bloquer l’automne dernier après qu’il ait posté un article titré "Serpents venimeux, anguille visqueuse et Harun Yahya". Le Professeur Dawkins a contourné cette exclusion en postant une traduction turque de l’article. M. Oktar se moque du Pr. Dawkins, athée déclaré, en le comparant à un "singe païen."

Le zèle combatif de M. Oktar l’a porté en première ligne de ce que certains esprits séculiers turcs déplorent comme étant un phénomène dangereux : un retrait de la science pour plonger dans le dogme religieux. "Nous essayons d’inverser la tendance, mais je ne suis pas sûr que nous y arriverons" déclare Aykut Kence, professeur de biologie à Ankara.

Le Pr Kence a travaillé avec ses collègues sur une série de conférences et autres événements pour marquer le 200° anniversaire de la naissance de Darwin et la publication, en 1859, de l’Origine des Espèces". Mais il est révolté face à la décision d’un journal scientifique turc d’état d’annuler une couverture sur Darwin.

"Si les gens ne peuvent accepter Darwin, ils ne peuvent accepter la science. Ils ne peuvent pas penser" dit le Pr. Kence.

Une enquête récente a révélé que seul un quart des étudiants des universités turques accepte la théorie darwinienne de l’évolution, et que la proportion est la même quand ils sont diplômés. Les résultats, dit le Pr. Kence, sont "très inquiétants."

L’Islam, comme le christianisme, déclare que dieu a créé le monde et ses créatures. Mais le Coran laisse plus de marge d’acceptation de l’évolution que ne le fait l’Ancien Testament, qui déclare que le monde a été créé en six jours. Le créationnisme, dit le Pr. Kence, était à l’origine "une importation chrétienne", mais il a séduit des musulmans, en partie grâce à Oktar.

Le message de M. Oktar a trouvé écho dans certains quartiers improbables, notamment chez des gens instruits, riches familles turques séculières. Emre Calikoglu, homme d’affaires dans la construction, explique qu’il "n’était pas intéressé par les questions religieuses" avant qu’il ne rencontre Oktar, mais maintenant il est un croyant dévot.

Sa société de construction a été durement touchée par la crise économique, mais il accueille favorablement les prédictions de M. Oktar selon lesquelles le capitalisme va bientôt être remplacé par un nouveau système où l’avidité ne sera plus. Pendant son temps libre, M. Calikoglu travaille pour Global Publishing, l’éditeur de l’"Atlas de la Création" de M. Oktar. Il a traduit le travail d’Oktar en 57 langues, y compris en swahili et en albanais.


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |