Accueil du site > Psychologie > La plupart des gens croient que leurs rêves signifient quelque-chose

La plupart des gens croient que leurs rêves signifient quelque-chose

Le 26 février 2009

Une étude a découvert que si les rêves peuvent ne rien signifier du tout, de nombreuses personnes les prennent néanmoins au sérieux, comme Sigmund Freud le fit dans le passé.

Des individus d’au moins trois pays croient que les rêves contiennent une part importante de vérités cachées, explique le chercheur Carey Morewedge de l’Université de Pittsburg.

Dans six études différentes, Morewedge et ses collègues ont interrogé presque 1100 personnes sur leurs rêves. Les résultats sont détaillés dans l’édition de février du Journal of Personality and Social Psychology [1].

"Les interprétations des psychologues sur la signification des rêves diffèrent largement" dit Morewedge. "Mais notre recherche montre que les gens croient que leurs rêves apportent une vision significative sur eux-mêmes et leur monde."

Dans une étude qui a étudié les croyances générales à propos des rêves, Morewedge et Michael Norton ont interrogé 149 étudiants des Etats-Unis, d’Inde et de Corée du Sud. Les chercheurs ont demandé aux étudiants de noter différentes théories à propos des rêves.

Dans ces trois cultures, une majorité des étudiants approuvent la théorie selon laquelle les rêves révèlent des vérités cachées à propos d’eux-mêmes et du monde, une croyance également partagée par un échantillon représentatif d’américains, dit Morewedge.

Dans une autre étude, Morewedge et ses collègues voulaient explorer comment les rêves pouvaient influencer le comportement des gens quand ils étaient éveillés. On a demandé à un total de 182 banlieusards à une station de train de Boston d’imaginer un de ces quatre scénarios possibles la nuit avant un voyage programmé en avion : que le niveau de sécurité est porté au niveau orange, indiquant un risque élevé d’attaque terroriste ; qu’ils imaginent consciemment leur avion s’écrasant ; qu’ils rêvent d’un avion qui s’écrase ou qu’un véritable avion s’écrase sur la route qu’ils avaient prévu de prendre.

Le rêve d’un avion qui s’écrase était le plus susceptible d’affecter leurs plans de voyage que le fait de penser à un crash ou un avertissement sur la sécurité, et le rêve d’un avion qui s’écrase a produit un niveau d’anxiété identique à celui d’un crash réel, explique Morewedge.

Finalement, Morewedge voulait savoir si les gens percevaient tous les rêves comme étant égaux du point de vue de leur signification, ou si leurs interprétations étaient influencées par leurs croyances et désirs. Ainsi, dans une autre étude, 270 hommes et femmes ont répondu à une enquête en ligne dans laquelle on leur demandait de se rappeler un rêve qu’ils avaient eu à propos d’une personne qu’ils connaissaient.

Les gens attribuaient plus d’importance aux rêves agréables à propos d’une personne qu’ils aimaient, comparés à une personne qu’ils n’aimaient pas, alors qu’ils étaient plus susceptibles de prendre en considération un rêve désagréable comme étant plus significatif s’il s’agissait d’une personne qu’ils n’aimaient pas.

"En d’autres termes, les gens attribuent une signification aux rêves quand ils correspondent à leurs croyances et désirs pré-existants" explique Morewedge. "C’était aussi le cas dans une autre expérience qui a démontré que les gens qui croyaient en Dieu étaient plus susceptibles de considérer comme significatif tout rêve dans lequel Dieu leur parlait, cependant, les agnostiques considéraient les rêves dans lesquels Dieu parlait comme étant plus significatifs lorsque Dieu leur commandait de prendre des vacances agréables que quand Dieu leur commandait de s’engager dans un sacrifice."

De plus amples recherches seront nécessaires pour explorer pleinement comment les gens interprètent leurs rêves, et dans quels cas les rêves pourraient effectivement révéler une information cachée, explique Morewedge.

"La plupart des gens comprend que les rêves sont peu susceptibles de prédire le futur, mais cela ne les empêche pas de trouver des significations dans leurs rêves, que leur contenu soit ordinaire ou étrange" dit-il.

- Les influences inconscientes. De l’effet des émotions et des croyances sur le jugement. Ahmed Channouf.
- Sigmund est fou et Freud a tout faux : Remarques sur la théorie freudienne du rêve. René Pommier.


Références et notes :

[1] When Dreaming Is Believing : The (Motivated) Interpretation of Dreams. Journal of Personality and Social Psychology. Fev 2009 by C. Morewedge et M. Norton.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |