Accueil du site > Psychologie > La projection astrale : un simple voyage mental

La projection astrale : un simple voyage mental

Le 1er avril 2013

L’idée selon laquelle les êtres humains quittent leur corps pendant des états de sommeil n’est pas nouvelle. Un nombre incalculable de gens, depuis les adeptes du New Age, en passant par les chamanes jusqu’à Blavatsky, philosophe de l’occultisme du 19° siècle, croyait qu’il était possible de communiquer avec une intelligence cosmique à travers des visions et des rêves distincts pendant une projection astrale, aussi connue sous le nom d’expérience de sortie du corps, ou de "décorporation".

Les enquêtes suggèrent qu’entre 8 et 20% des gens déclarent avoir vécu quelque-chose ressemblant à une expérience de sortie de corps à un moment de leur vie, i.e. le sentiment que la conscience, l’esprit, ou "le corps astral" quitte le corps physique. Alors que la plupart des expériences surviennent pendant le sommeil ou sous hypnose, certaines personnes affirment l’avoir vécu pendant qu’elles se relaxaient. Selon une théorie populaire, le corps astral resterait connecté à travers une corde d’argent métaphorique (semblable à un cordon ombilical) qui relie la conscience en errance au corps physique.

Bien que pratiqués depuis mille ans, les "voyages astraux" de nos jours peuvent représenter un énorme business, un homme, Mark Pritchard vend des cours en ligne et des livres [1] sur la façon d’apprendre à faire un voyage astral en huit semaines. Comme il l’explique : "l’Astral est l’un des deux avions dans la cinquième dimension ; c’est là où les rêves apparaissent, où les enseignements mystiques sont délivrés et où vont les morts… vous pouvez rencontrer des êtres spirituels dans l’Astral, découvrir une connaissance secrète, en apprendre plus sur vous-même, voir où se situent vos obstacles spirituels et vos défauts cachés, apprendre la sagesse cachée sur la mort, le processus de l’éveil, avoir des prémonitions sur le futur, recevoir des directives, découvrir le but de la vie, découvrir ce qui se passe après la mort, et plus encore… C’est quelque-chose qui vous arrive réellement. Vous vous trouvez dans une autre dimension, en dehors du monde physique. Vous serez capable de voler, de passer à travers les murs et les objets, de rencontrer des gens et de voyager en différents endroits. C’est une expérience profonde."

La science et la projection astrale

Ce peut être une expérience profonde, mais le problème fondamental est qu’il n’y a aucun moyen scientifique de mesurer si oui ou non l’esprit d’une personne "quitte" ou "entre" dans le corps. L’explication la plus simple et la meilleure pour les expériences de "sortie du corps" est que la personne imagine et rêve tout simplement. Étant donné qu’il n’y a aucune preuve scientifique que l’âme existe, ni que la conscience existe en dehors du cerveau, la prémisse sous-jacente à la projection astrale est donc rejetée par la science.

L’un des principes scientifiques le plus important, le Rasoir d’Occam, déclare que si vous avez un phénomène à expliquer et plusieurs théories différentes proposées comme solutions, la plus simple (celle avec le moins d’hypothèses) est plus susceptible d’être la bonne réponse (pour illustration pensez que quand vous entendez des bruits de sabots, vous pensez à un cheval et pas à une licorne, appliqué ici : quand vous vivez une expérience chimérique pendant que vous dormez ou que vous vous reposez, pensez à un rêve, et non à une projection astrale).

Les pratiquants du voyage astral insistent sur le fait que cela doit être vrai parce que ça semble si clair, et parce que certaines des expériences sont identiques, même chez des individus de cultures différentes. Mais il n’est pas surprenant que de nombreuses personnes qui ont essayé la "projection astrale" aient des expériences similaires, après tout, c’est ce que l’expression "imagerie dirigée" décrit : quand une autorité (comme un psychologue ou un enseignant de voyage astral) dit à une personne ce qu’il ou elle doit attendre de l’expérience. Le pouvoir de la suggestion peut être puissant, et une personne à laquelle on dit qu’elle va rencontrer un extra-terrestre ou une entité divine qui va lui transmettre une sagesse cosmique est très susceptible d’imaginer exactement cela.

Le problème est qu’il n’y a aucune preuve que ces individus qui ont quitté leurs corps aient voyagé quelque-part, et certainement pas où que ce soit sur Terre. Une des preuves que le "voyage" a lieu dans la tête est que ceux qui reviennent de leurs expériences de décorporation" ne peuvent pas donner de détails ni d’informations vérifiables sur les endroits où ils sont allés ni sur ce qu’ils ont vu. S’il était réel, le voyage astral serait incroyablement utile. Il n’y aurait plus besoin d’envoyer des hommes dans des endroits dangereux, comme par exemple sur le site du désastre nucléaire de Fukushima au Japon, pour savoir quelle est la situation (ou si une fusion était imminente) ; à la place, les ingénieurs n’auraient eu qu’à visiter "astralement" le site pour enquêter sur les dégâts et faire leur compte-rendu sans risque de contamination radioactive.

Si la conscience pouvait voler, aller à travers les murs et faire le tour du globe, il aurait été beaucoup plus simple de localiser Oussama Ben Laden pendant sa décennie de fuite au Pakistan via la projection astrale, et sauver des vies innocentes (sans parler de la récompense de 25 millions de dollars !). La conscience des espions désincarnés bilingues pourrait facilement visiter des endroits top-secrets dans le monde, et en revenir avec des informations de la plus haute importance depuis les secrets commerciaux jusqu’aux codes nucléaires militaires. Si les corps astraux pouvaient visiter d’autres planètes, il n’y aurait plus besoin de dépenser 2,5 milliards de dollars pour visiter la planète Mars, étant donné que les scientifiques et les ingénieurs pourraient simplement voyager sous leur forme astrale pendant les rêves, et rapporter des informations détaillées sur la géographie, la composition du sol, l’écologie, etc., de la planète rouge.

Selon la chercheuse Susan Blackmore, auteure du livre "Beyond the Body : An Investigation of Out-of-the-Body Experiences", les personnes qui ont vécu des expériences de voyage astral "étaient plus facilement hypnotisables, et dans plusieurs enquêtes, elles étaient plus absorbées, c’est-à-dire qu’elles étaient plus susceptibles de porter une attention totale à quelque-chose et de se plonger dedans, même si c’était quelque-chose d’imaginaire comme un film, un jeu ou un événement imaginé". Ceux qui vivent des expériences de décorporation sont plus imaginatifs, plus suggestibles et plus enclins à l’imagination que la moyenne des gens, bien qu’ils prennent moins de médicaments et moins d’alcool, et sans afficher de signes manifestes de psychopathologie ni de maladie mentale.

Il est aussi possible que certaines expériences de sortie du corps soient le résultat de rêves pendant ce qu’on appelle des "micro-sommeils", le fait de s’endormir où que ce soit pendant une fraction de seconde jusqu’à la moitié d’une minute sans le réaliser. Ceci est fréquent quand les gens sont fatigués, se relaxent ou font des activités plus fatigantes comme des transports sur longue distance. Dans certains cas, la personne pourrait croire être sortie de son corps pendant quelques minutes voire même des heures, alors qu’en fait elle a simplement vécu un micro-sommeil. Si un croyant en la projection astrale a un rêve soudain, inexplicable et vif et ne sait pas qu’il était endormi, cela peut facilement être interprété comme une expérience de décorporation.

Bien que les praticiens de la projection astrale soient convaincus que leurs expériences sont réelles et non pas seulement des rêves ou le fruit de leur imagination, leurs éléments de preuves sont anecdotiques, comme une personne qui prend de la coca ou du LSD pourrait être convaincue qu’elle a rencontré Dieu, des morts ou des anges pendant son état altéré. Ce n’est pas une coïncidence que les consommateurs de drogues font référence à leurs expériences psychédéliques comme d’un "voyage".

La projection astrale est un passe-temps divertissant et sans danger qui peut sembler profond, et dans certains cas bouleversant. Mais il n’y a aucune preuve que les expériences de sortie du corps aient lieu en dehors du corps plutôt qu’à l’intérieur du cerveau.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2016 - Charlatans.info |