Accueil du site > Nouvelles > La voyance fait recette au Japon

La voyance fait recette au Japon

Le 2 décembre 2008

Une société internet spécialisée dans les boules de cristal, les lectures de tarots, le I-ching et les horoscopes, a vu son chiffre d’affaire exploser avec des citoyens Japonais qui cherchent à se rassurer sur le futur, plongés dans une crise financière globale dont on ne sait pas où elle va s’arrêter.

La peur du chômage et une économie chamboulée ont fait exposer les affaires de Zappallas, qui est le réseau internet Japonais le plus important dans les métiers de voyance avec des accroches alléchantes comme "votre futur dans 3 mois" et "votre destin".

Le réseau a vu une hausse de 61% de ses profits au premier semestre, et révise son année de bénéfices à la hausse, tout autant que son dividende, voyant le futur en rose notamment dans la fréquentation par sa clientèle cible : les femmes entre 20 et 34 ans.

Les utilisateurs enregistrés, qui payent au mois, ont grimpé de 21% pour s’établir à 2,2 millions à fin octobre. Que ce soit via le téléphone portable ou leur ordinateur, pour cliquer sur les 443 sites de la société.

"La voyance est un secteur d’activité qui existe depuis des milliers d’années rappelle Kumiko Wada, porte-parole de Zappallas. "On le traite souvent avec légèreté et amusement, mais en ces temps troubles les gens se tournent vers ce ’guide’ pour se rassurer.

La société, qui réalise 70% de ses ventes dans la voyance et ses dérivés, associe l’analyse statistique et une programmation savante aux "conseils" de voyants, dont l’expertise proviendrait de techniques orientales et occidentales.

Ce que les clients de ces sociétés ne savent souvent pas, c’est qu’en cherchant une direction ou un ’guide’ pour se rassurer sur un futur pour le moins obscure, ils tomberont pour l’essentiel sur des étudiants, des programmes informatiques ou de simples employés, qui seront de toute façon aussi (in)compétents pour faire des "prédictions" que n’importe quel voyant ou astrologue déclaré.

- Astrologie, derrière les mots. Laurent Puech
- Sceptique ascendant sceptique. Marco Belanger


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |