Accueil du site > Psychologie > Le mythe de l’illusion de la silhouette

Le mythe de l’illusion de la silhouette

Le 22 décembre 2010

Un professeur de psychologie a découvert que la façon dont les individus perçoivent l’illusion bien connue de la silhouette, une illusion populaire qui doit beaucoup au marketing viral et à la publicité, a peu de rapport avec la personnalité de celui qui la regarde, et encore moins avec le fait qu’il serait "cerveau gauche" ou "cerveau droit". Et ceci malgré le fait que cette illusion soit souvent utilisée pour "tester" ces attributs dans des quizz populaires qui n’ont aucune valeur scientifique.

Niko Troje déclare que la préférence rapportée dans la perception de la silhouette, qui tourne dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse, dépend seulement de l’angle par lequel le spectateur regarde l’image. Étude publiée dans le journal i-Perception [1].

"Notre système visuel, s’il a le choix, préfère une vision d’en haut" dit le Dr Troje. "C’est un biais perceptuel. Il est logique de supposer que nous regardons d’en haut les objets qui sont situés par terre, au-dessous de nous, plutôt que ceux qui flottent dans l’air, au-dessus de nous."

Dans l’Illusion de la Silhouette, la silhouette d’une femme est perçue tournant sur un pied, sa jambe étendue. L’appel de l’illusion se produit dans la façon dont la femme tourne : elle peut être perçue comme tournant de droite à gauche, ou de gauche à droite.

Le Dr. Troje et son équipe ont découvert qu’un biais de la "perception d’en haut" est ce qui fait que le spectateur va voir la silhouette tourner dans un sens ou dans l’autre, et que cela n’a rien à voir avec la personnalité de celui qui la regarde, pas plus que s’il est "cerveau droit" ou "cerveau gauche".

Une vidéo démontrant les résultats des chercheurs est visible ici.

Quand on a montré l’illusion de la silhouette, 24 participants de l’étude ont rapporté le plus souvent que la femme tournait dans le sens de rotation des aiguilles d’une montre (ou sens horaire, de droite à gauche) s’ils la voyaient d’en haut, et dans le sens inverse (sens anti-horaire ou de gauche à droite) s’ils la percevaient d’en bas.

Ainsi, c’est l’angle de vue qui cause cette différence de la perception du sens de rotation de la dame.

La théorie peut également s’appliquer à d’autres illusions populaires, comme le Cube Necker, qui sont souvent utilisées dans des pseudo tests de personnalité.

- 50 Great Myths of Popular Psychology : Shattering Widespread Misconceptions About Human Behavior. Scott O. Lilienfeld.


Références et notes :

[1] Troje N F & McAdam M. The viewing-from-above bias and the silhouette illusion, i-Perception, 1(3) 143 u2013148.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |