Accueil du site > Psychologie > Les connexions cérébrales créent des faux souvenirs

Les connexions cérébrales créent des faux souvenirs

Le 19 juillet 2009

Des connexions du cerveau, qui encouragent la formation de faux souvenirs, ont été identifiées. De tels souvenirs sont plus susceptibles de se retrouver chez les gens ayant des liens de bonne qualité entre les neurones dans une région particulière du cerveau.

Les individus se souviennent souvent des mêmes événements différemment, ou rapportent des souvenirs de choses auxquelles ils ne devraient pas se rappeler étant donné leur trop jeune âge à l’époque de l’événement rapporté. Pour découvrir si une tendance à fabriquer des faux souvenirs se reflétait dans la structure du cerveau, Luis Fuentemilla de l’Université de Barcelone en Espagne et ses collègues ont provoqué des faux souvenirs chez 48 étudiants en laboratoire [1].

On demandait aux participants de lire quatre listes de 14 mots sémantiquement proches, dans laquelle chaque liste avait un mot "leurre" manquant. Par exemple, une liste incluant "siège", "sofa", "table" et "tabouret" ne comptait pas le mot "chaise" qui était donc le mot absent leurre.

Les étudiants écrivaient autant de mots dont ils pouvaient se souvenir et avaient ensuite leurs cerveaux passés au scanner. Ceux qui se "souvenaient" de plus de mots leurres étaient supposés être plus enclins aux faux souvenirs, chez lesquels on a trouvé des connections neurales de meilleure qualité, appelés "axons", dans le faisceau longitudinal supérieur, connu pour être associé à la mémoire fondamentale.

- Le syndrome des faux souvenirs. Elizabeth Loftus.


Références et notes :

[1] Individual Differences in True and False Memory Retrieval Are Related to White Matter Brain Microstructure. Journal of Neuroscience. Juil 8, 2009, 29(27):8698-8703.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |