Accueil du site > Science > Les conseillers financiers font-ils de meilleurs investissements (...)

Les conseillers financiers font-ils de meilleurs investissements ?

Le 29 octobre 2014

Une étude de chercheurs de l’Université du Michigan a découvert que les conseillers financiers, ou les "experts financiers", gestionnaires privés, ne font pas plus de bénéfices sur leurs investissements que les investisseurs profanes.

Cette étude [1] première du genre a analysé les portefeuilles privés des gestionnaires de sociétés d’investissement et a trouvé que les gestionnaires étaient étonnamment mauvais pour ce qui est de surperformer les investisseurs dont ce n’est pas la profession. Ces résultats montrent qu’en moyenne les investisseurs pourraient être mieux servis par eux-mêmes, en gérant leur portefeuille eux-mêmes, plutôt que de payer cher des droits d’entrée ou des frais de gestion aux gestionnaires de fonds ou aux gestionnaires privés, explique le Professeur de finance Andrei Simonov.

"Le problème vient de ce que vous avez ces individus très diplômés qui sont supposés savoir ce qu’ils font, mais en moyenne, ils ne sont pas si bons que ça", dit Simonov.

Simonov et ses collègues de l’Université Notre Dame ont comparé les portefeuilles de 84 gestionnaires de fonds d’investissement en Suède contre les portefeuilles d’investisseurs amateurs, non diplômés pour ce métier, qui avaient tous des niveaux de revenus et une éducations similaires. Leurs résultats sont cependant tout à fait applicables à la plupart des autres pays Occidentaux qui ont accès aux marchés financiers.

"Nous voulions savoir si les experts en finance prenaient de meilleures décisions d’investissement que les profanes", dit le chercheur. "Nous avons identifié un groupe d’investisseurs qui avait une connaissance élargie de la finance, acquise grâce à une pratique quotidienne des marchés financiers, les gestionnaires de fonds, pour comparer les décisions d’investissement privées de ces gestionnaires à celles d’individus qui placent leur économies en bourse, qui leur ressemblent sur un certain nombre de caractéristiques socio-économiques, mais sans avoir leur expertise financière."

Les chercheurs précisent qu’ils n’ont pas étudié la performance des fonds de placements dont ils avaient la charge, mais bien les portefeuilles privés de ces gestionnaires de fonds.

"Nous avons découvert que les experts financiers ne sont pas différents des investisseurs profanes : ils ne choisissent pas les actions qui font mieux que leur marché, ils ne gèrent pas mieux le risque de leur portefeuille et ne font pas plus de transactions que les autres investisseurs", dit Bodnaruk. "Les seuls moments où les experts font mieux que les non-experts sont quand ils ont accès à une meilleure information de par leur travail."

Les chercheurs de conclure que la plupart des experts ne vous aideront pas à améliorer votre performance au-delà que ce qui peut être réalisé en investissant passivement dans des indices ou des "fonds indiciels". "Les marchés sont globalement efficaces dans la mesure où très peu d’investisseurs peuvent constamment faire mieux que d’obtenir un rendement en rapport avec le risque qu’ils prennent. Compte tenu de ceci, les investisseurs ne devraient pas courir après ces experts, mais plutôt se concentrer sur des stratégies passives qui permettront de minimiser les couts des transactions."

"Je ne dis pas qu’il n’y a qu’une très faible proportion de gestionnaires de fonds qui sont extrêmement talentueux", explique Simonov. "Mais qu’il y a très, très peu de superstars dans ce domaine, et que l’investisseur moyen n’a probablement pas les moyens d’investir avec eux de toutes façons", et probablement rien à y gagner non plus.


Références et notes :

[1] Andriy Bodnaruk, Andrei Simonov. Do Financial Experts Make Better Investment Decisions ? Journal of Financial Intermediation, 2014 ; DOI : 10.1016/j.jfi.2014.09.001

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |