Accueil du site > Nouvelles > Les internes affirment prescrire des placebos de temps en temps

Les internes affirment prescrire des placebos de temps en temps

Le 23 août 2008

Une étude a examiné l’utilisation des placebos par les médecins américains dans leur pratique clinique de tous les jours. 45% des internes de Chicago rapportent qu’ils ont déjà eu recours à un placebo certaines fois dans leur activité. Étude publiée dans l’édition de janvier du Journal de Médecine Interne [1].

Cette étude indique en fait qu’il est nécessaire de véritablement reconnaître l’utilisation des placebos et des thérapies non prouvées, ainsi que leurs implications, déclarent les auteurs de l’étude, Rachel Sherman étudiante en médecine et John Hickner médecin et professeur de médecine à l’Université de Chicago. Les auteurs ont envoyé des questionnaires, sur l’utilisation des placebos, à 466 internes de l’Université de Chicago, de l’Université Northwestern et celle d’Illinois. 50% (231 internes) ont répondu au questionnaire.

"Les placebos sont utilises en médecine depuis des temps immémoriaux, et ils restent à la fois cliniquement utiles et philosophiquement intéressants. En plus de leur utilisation reconnue comme moyens de contrôle dans les essais cliniques, cette étude suggèrent que les placebos eux-mêmes sont considérés comme des outils thérapeutiques dans la pratique médicale." dit Sherman.

Parmi ceux qui ont répondu avoir utilisé des placebos lors de leur pratique clinique, 34% ont présenté les placebos au patient comme "une substance qui peut les aider et ne leur fera aucun mal". 19% ont dit "c’est un médicament" et 9% ont dit "il s’agit de médicaments sans effets spécifiques". Seuls 4% des médecins ont explicitement déclaré "c’est un placebo" à leurs patients.

En outre, 33% des médecins rapportent avoir donné une autre information aux patients, comme "ceci pourrait vous aider mais je ne suis pas certain que cela va marcher." Seuls 12% des sondés disaient que l’utilisation des placebos devrait être catégoriquement interdite. Les auteurs ont écrit que dans la littérature éthique de référence, l’utilisation routinière des placebos est controversée. Certains commentateurs mettent en garde contre l’utilisation des placebos en médecine, au nom de l’information consentante et de la vérité vis-à-vis des patients. D’autres proposent que l’effet placebo puisse être exploité dans des contextes thérapeutiques variés qui ne posent aucun dilemme éthique.

En outre, les auteurs disent qu’un nombre croissant de médecins croient en la connexion corps-esprit ; ce qui signifie que les pensées d’une personne peuvent impacter sa santé et le bien-être du corps. Plutôt que d’utiliser des placebos pour faire la différence entre les patients qui simulent leurs symptômes et ceux qui ont de vrais symptômes, comme la majorité des médecins le disaient dans une recherche datant de plusieurs décennies, 96% des médecins de cette étude croient que les placebos peuvent avoir des effets thérapeutiques bénéfiques pour les patients.

Les médecins définissent plus communément un placébo comme une intervention pour laquelle aucun effet n’est attendu via un mécanisme physiologique connu ou spécifique. Les chercheurs ont alors demandé aux médecins leurs avis sur les possibles bénéfices d’autres traitements et facteurs qui pourraient influencer la santé selon cette définition du placebo.

Les médecins ont enfin répondu à la question de savoir s’il pouvait y avoir des bénéfices psychologiques ou physiologiques à la pratique de la méditation, du yoga ou des techniques de relaxation, de la prière ou spiritualité, aux bonnes relations sociales, au fait d’avoir de bons rapports médecin-patient. Dans la plupart des cas, la majorité des médecins croit à la fois dans ces bénéfices psychologiques et physiologiques.

- L’effet placebo : Le pouvoir de guérir. Danielle Fecteau.
- Placebo/chronique d’un elixir psycho-actif. Jean Jacques AULAS.
- Le mystère du placebo. Patrick Lemoine.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |