Accueil du site > Suppléments > Les suppléments de vitamines sont définitivement du gaspillage (...)

Les suppléments de vitamines sont définitivement du gaspillage d’argent

Le 17 décembre 2013

Trois grandes études récemment publiées montrent que la plupart des compléments alimentaires de vitamines sont une perte de temps et d’argent, car ces suppléments sont non seulement inefficaces pour ce qui est de réduire le risque de maladie, mais ils peuvent aussi s’avérer être nocifs.

Ces études, publiées dans le journal Annals of Internal Medicine [1], [2], [3] se composent de deux nouvelles études cliniques et d’une analyse de grande ampleur de 27 études passées, réalisée par l’U.S. Preventive Services Task Force, et n’ont pas trouvé de preuves confirmant que le fait de prendre des complexes vitaminés et des suppléments de minéraux empêchait, ou diminuait, l’évolution du déclin cognitif ou de maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires ou le cancer.

"Le message est fort simple : la plupart des compléments alimentaires n’empêchent pas les maladies chroniques ni la mort, leur utilisation n’est pas justifiée et ils devraient être évités" écrivent les médecins dans un éditorial publié avec les études [4].

Leur message vise tout spécialement les personnes qui ne présentent aucun signe de carence nutritionnelle, ce qui signifie la plupart des individus qui consomme ce genre de compléments alimentaires en France ou en Occident.

Études après études, les résultats négatifs s’accumulent, pourtant, les gens continuent à prendre des suppléments de vitamines, surtout en hiver, considérant qu’ils constitueront une barrière contre les rhumes, maux de gorge, toux voire la grippe.

Il peut y avoir un élément psychologique à la consommation de ces suppléments, explique les scientifiques. Malgré les nombreux éléments de preuve qui montrent que les compléments alimentaires de vitamines n’apportent aucun bénéfice à la population, certaines personnes peuvent rationaliser le fait qu’ils ont besoin de ces pilules parce que leur alimentation serait carencée en nutriments essentiels.

Les conclusions de ces nouvelles publications scientifiques sont cohérentes avec les études précédemment publiées sur le sujet, études qui n’avaient déjà pas trouvé de bénéfices aux compléments alimentaires de complexes vitaminés, comprenant des vitamines B et des antioxydants, et qui avaient même suggéré une nocivité potentielle. Les résultats des études cliniques, qui ont impliqué des milliers d’individus, ont montré que les suppléments de bêta-carotène, de vitamine E et probablement les fortes doses de vitamine A augmentent en fait les taux de décès.

"Nous pensons que le sujet est clos. Le fait d’ajouter des compléments alimentaires de vitamines et minéraux à l’alimentation d’adultes correctement nourris n’apporte pas de bénéfices, et peut même s’avérer nocif" écrivent les chercheurs.

Si la consommation de compléments alimentaires augmente globalement, pour certains d’entre eux, comme le bêta-carotène et la vitamine E, les études ont montré des baisses de consommation, suivant en cela les différents comptes rendus de leurs effets négatifs sur le cancer du poumon et la mortalité. A contrario, les ventes des complexes multivitaminés et des autres suppléments n’ont pas été affectées par les études importantes qui ne leur ont pas trouvé d’utilité.

Évidemment, l’industrie des compléments alimentaires ne l’entend pas de cette oreille, et prétend que nous sommes des carencés qui s’ignorent, car notre alimentation ne fournirait pas tous les éléments nutritifs nécessaires à une bonne santé. Mais les études randomisées, qui incluent des individus avec différents types d’alimentation, montrent que ce n’est pas le cas, et que nous ne tirons aucun avantage d’une consommation régulière de suppléments vitaminiques et minéraux.

Cette présente analyse concernait un total de 450000 adultes. Et malgré cet échantillon très large, les chercheurs n’ont pas trouvé de preuve évidente d’un effet bénéfique de ces suppléments sur le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Dans la seconde étude, les chercheurs ont étudié les effets d’une prise quotidienne d’une association de nutriments – comprenant des vitamines A, C, E, bêta-carotène et vitamines B – sur 6000 hommes âgés de 65 ans et plus qui ont été suivis pendant 12 ans. Les performances cognitives et la mémoire verbale des participants qui prenaient des complexes de vitamines n’étaient pas différentes de ceux qui prenaient un placébo.

Enfin, dans la troisième étude, les chercheurs ont examiné si des fortes doses de complexes multivitaminés et minéraux pouvaient empêcher les crises cardiaques, les attaques et le décès de 1700 personnes qui avaient déjà vécu un accident cardiaque ou cérébral. Après une moyenne de cinq ans de suivi, les résultats n’ont pas montré de différence entre les participants qui prenaient des compléments alimentaires de ceux qui n’en prenaient pas.


Références et notes :

[1] Oral High-Dose Multivitamins and Minerals After Myocardial Infarction : A Randomized Trial Annals of Internal Medicine, 2013 ;159(12):797-805-805. doi:10.7326/0003-4819-159-12-201312170-00004

[2] Long-Term Multivitamin Supplementation and Cognitive Function in Men : A Randomized Trial. Ann Intern Med. 2013 ;159(12):806-814-814. doi:10.7326/0003-4819-159-12-201312170-00006.

[3] Vitamin and Mineral Supplements in the Primary Prevention of Cardiovascular Disease and Cancer : An Updated Systematic Evidence Review for the U.S. Preventive Services Task Force. Ann Intern Med. 2013 ;159(12):824-834-834. doi:10.7326/0003-4819-159-12-201312170-00729.

[4] Enough Is Enough : Stop Wasting Money on Vitamin and Mineral Supplements. Ann Intern Med. 2013 ;159(12):850-851-851. doi:10.7326/0003-4819-159-12-201312170-00011.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |