Accueil du site > Suppléments > Les suppléments populaires contre la douleur articulaire ne marchent (...)

Les suppléments populaires contre la douleur articulaire ne marchent pas

Le 17 septembre 2010

Une étude publiée dans le très sérieux journal médical le British Medical Journal (BMJ) [1] montre que les deux suppléments les plus populaires, consommés par des millions de personnes à travers le monde pour lutter contre les douleurs articulaires, ne marchent pas.

Ces suppléments, que sont la glucosamine et la chondroitine, sont soit pris ensemble, soit seul, pour réduire la douleur causée par l’ostéoarthrite des hanches ou des genoux.

Les chercheurs, dirigés par le Professeur Peter Jüni de l’Université de Berne en Suisse, déclarent que donner ces compléments alimentaires n’est pas dangereux, "nous n’avons décelé aucun danger chez les patients qui en consommaient, tant qu’ils en tirent un bénéfice et que cela ne les ruine pas."

Ils ajoutent cependant : "les Autorités de la Santé et les assurances ne devraient pas couvrir les coûts de ces préparations, et les nouvelles prescriptions aux patients qui n’ont jamais reçu ces traitements ne doivent pas être encouragées."

L’ostéoarthrite de la hanche ou du genou est une condition chronique principalement traitée avec des anti-inflammatoires et des calmants, mais ces derniers peuvent causer des problèmes à l’estomac et au cœur, tout spécialement quand ils sont pris sur le long terme. Les traitements qui non seulement réduisent la douleur, mais ralentissent la progression de la maladie se font toujours attendre, disent les auteurs.

Ces dernières années, les généralistes et les rhumatologues ont augmenté leurs prescriptions de glucosamine et de chondroitine à leurs patients. Et de nombreux individus dans le monde les ont achetés sans se faire rembourser. Les ventes totales de glucosamine en 2008 ont atteint les 2 milliards de dollars, ce qui représente une augmentation d’environ 60% depuis 2003.

Les auteurs déclarent que les résultats des études existantes sur l’efficacité de la glucosamine et de la chondroitine sont contrastés. Une revue des études à large spectre a cependant été nécessaire pour déterminer si oui ou non ces suppléments marchaient vraiment.

Le Pr. Jüni et ses collègues ont analysé les résultats de 10 études publiées impliquant 3803 patients atteints d’ostéoarthrite de la hanche ou du genou. Ils ont évalué les changements dans les niveaux de douleur après que les patients aient pris de la glucosamine, de la chondroitine, ou les deux à la fois, contre un placébo.

Ils n’ont trouvé aucun effet clinique de la chondroitine, de la glucosamine, et de leur association, sur la douleur perçue des articulations, ni sur les espaces des articulations.

Malgré ces résultats, certains patients sont convaincus que ces préparations sont bénéfiques, expliquent les auteurs. Ils précisent que cela pourrait venir de l’évolution naturelle de l’arthrite ou de l’effet placébo.

"Comparées à un placébo, la glucosamine et la chondroitine, et leur combinaison, ne réduisent pas la douleur des articulations, ni n’ont d’impact sur les espaces intra-articulaires. Ces traitements ne doivent pas être encouragés ni prescrits étant donné leur absence d’efficacité thérapeutique" concluent-ils.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |