Accueil du site > Science > Mythes de fin d’année

Mythes de fin d’année

Le 18 décembre 2008

Deux chercheurs ont tenté de déboulonner certains mythes médicaux qui pointent le bout de leur nez tous les ans à la même époque, pendant les fêtes, idées qui n’ont aucun fondement scientifique.

"Dans cette quête de la vérité scientifique, même certaines croyances médicales pourtant largement partagées exigent d’être examinées, ou réexaminées" écrivent Rachel Vreeman et Aaron Carroll de l’Ecole de Médecine de l’Université de l’Indiana dans le British Medical Journal [1].

"La saison des vacances est une opportunité pour mettre à l’épreuve les croyances médicales qui réapparaissent à cette époque de l’année."

Les compères ont passé au peigne fin des études scientifiques sérieuses et ont cherché des preuves supportant ou réfutant les croyances communes, comme celle étiquetant les plantes Poinsettia comme toxiques. Ne vous inquiétez pas, elles ne le sont pas ! Pas plus que le nombre de suicides n’augmente pendant les vacances.

De nombreux parents pensent que le sucre des bonbons, chocolats et autres sources rend les enfants hyperactifs, mais la recherche a montré que ce n’est pas le cas. Au lieu de cela, l’association est plutôt dans la tête des parents, déclarent les chercheurs.

"Sans tenir compte de ce que les parents pourraient penser, le sucre n’est pas à blâmer pour expliquer l’excitation de leur progéniture" écrivent-ils.

Les gens s’inquiètent de ce que les fêtes vont les faire grossir après tous ces repas festifs. Mais manger tard le soir ne pose aucun problème pour ce qui est de la prise de poids, selon les études que les chercheurs ont analysées.

Un autre mythe est la croyance erronée que la plupart de la chaleur de notre corps s’échapperait par la tête, ce qui donnerait une importance imméritée au chapeau ou au bonnet en laine lorsque les températures sont à la baisse.

"Si cela était vrai, les êtres humains auraient aussi froid sans chapeau que s’ils sortaient sans pantalon" disent-ils ; "Et ce n’est pas le cas."

Et pour ceux qui pensent avoir la recette efficace contre la gueule de bois, ou pour l’empêcher, les chercheurs affirment que le seul moyen d’éviter le mal de tête est la modération.

"De l’aspirine aux bananes jusqu’à la vegemite et l’eau, les recherches sur Internet présentent toujours les mêmes options pour empêcher les lendemains de fête trop arrosés. Mais aucune preuve scientifique ne supporte quelle cure qui soit comme étant efficace contre les effets secondaires de la cuite."

- Tatoufaux, le tombeau des idées reçues !


Références et notes :

[1] Festive medical myths. British Medical Journal. 17 Dec. 2008.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |