Accueil du site > Nouvelles > Nostradamus prédit surtout des événements passés

Nostradamus prédit surtout des événements passés

Le 21 octobre 2017

L’écrivain Michel de Nostredame, mieux connu sous le nom de Nostradamus, est surtout connu comme médecin, astrologue ou prophète. Nostradamus est resté célèbre depuis quatre cents ans après sa mort en 1555 grâce au livre qu’il a laissé en héritage, les Centuries, qui est une collection de mille quatrains (des strophes de quatre vers) qui sont supposés prédire le futur.

Selon la source consultée, Nostradamus a été crédité de prédictions comme celle du bombardement d’Hiroshima en 1945, de l’accident de la navette spatiale Challenger en 1986, de la Révolution Française en 1789, des deux guerres mondiales, de l’atterrissage d’Apollo sur la Lune en 1969, de la mort de la Princesse Diana en 1997, etc. Il est donc plus compliqué de trouver des événements que Nostradamus n’auraient pas prédit !

Nostradamus et l’attaque des Twin Towers

Peut-être que l’affirmation la plus populaire de ces vingt dernières années est que Nostradamus aurait prédit l’attaque terroriste du 11 septembre 2001. C’est une histoire qui circule depuis la fin de l’année 2001 et que beaucoup croient encore de nos jours. Un quatrain était notamment très échangé sur internet.

"Deux oiseaux de fer tomberont du ciel sur la Métropole

Cinq & quarante degrés ciel brulera

Feu approché de la grande cité neuve

Instant grande flamme éparse sautera

Quand on voudra des Normans faire preuve."

Est-ce que les "oiseaux de fer" pourraient être interprétés comme étant des avions ? Est-ce que New York City pourrait être la "métropole" située à environ 40 degrés latitude Nord ? Beaucoup de gens le pensent, cependant il a été révélé ensuite que cet extrait est un hybride fait de quatrains de Nostradamus et d’invention. Non seulement il ne s’agit pas du quatrain original, mais la phrase "deux oiseux de fer" est particulièrement révélatrice étant donné que le fer utilisé pour les avions n’a été inventé qu’à partir de 1854, soit presque 200 ans après la mort de Nostradamus.

Un autre quatrain écrit :

"Dans la cité de Dieu il y aura un grand tonnerre

Deux frères seront séparés par le chaos pendant que la forteresse endure

Le grand meneur succombera

La troisième grande guerre commencera quand la grande cité brûlera

Nostradamus 1654"

Étant donné que Nostradamus est mort en 1566, soit 88 ans avant que le quatrain fut supposé être écrit, il s’agirait d’une pièce remarquable ! Ceci a été publié sur un site Canadien comme faisant partie d’un essai expliquant la facilité avec laquelle une prophétie, pouvant sembler importante, peut être inventée de toutes pièces avec une imagerie très vague. Il est ironique de penser que ce qui a commencé comme un extrait sceptique, créé dans un but anti-prophétique, a ensuite circulé comme tel et considéré comme quelque-chose de vrai.

En 2007, John Hogue, auteur de plusieurs livres sur les prophéties de Nostradamus, a déclaré que les années à venir verraient apparaitre une famine globale qui tuerait des millions de gens : "l’ère de famine prédite par Nostradamus commencera en 2008," écrivait-il. La prédiction d’une famine globale était manifestement (et heureusement) l’une des nombreuses prophéties tombées à l’eau, mais cette fausse prophétie met en lumière un autre aspect de ce qui gravite autour de Nostradamus : il y a peu ou pas du tout de consensus sur ce qu’il voulait véritablement dire.

Nostradamus écrivait en ancien français, en utilisant des mots vagues, des métaphores et des références historiques obscures. Il y a des douzaines de traductions et interprétations différentes de son livre "Centuries", avec beaucoup de variations sur différents mots et phrases. Cette grande variété d’interprétations permet à certaines prophéties de tomber "juste" étant donné que si l’une d’elles ne confirme pas réellement les preuves historiques, une autre peut souvent être trouvée qui collera mieux.

Même les "experts" de Nostradamus ne sont pas d’accord entre eux sur ce qu’il essayait de dire. Plusieurs de ses prophéties ont été le résultat d’une simple ignorance de la langue, de l’histoire ou des deux. Par exemple, l’une des plus célèbres lignes largement interprétée comme faisant référence à Adolphe Hitler mentionne "Bêtes farouches de faim fleuves tranner, Plus part du champ encore Hister sera, En caige de fer le grand sera treisner, Quand rien enfant de Germain observa."

Ce quatrain mentionne "Germain" et une guerre, ainsi que "Hister" (qui pourrait résonner comme "Hitler" aux oreilles modernes), est-ce là une fantastique prédiction ? En fait non, "Hister" (qui peut être aussi interprété comme "Ister" ou "Iter") n’est pas le nom d’Adolphe Hitler ni de qui que ce soit d’autre, c’est un autre nom pour désigner la rivière Danube, un mot que Nostradamus utilisait aussi dans son almanach de 1554.

Dans son livre "The Complete Prophecies of Nostradamus" Henry Roberts propose la traduction suivante de la Centurie VIII (2) : Original : "Condon et aux et autour de Mirande

Je voy du ciel feu qui les environne :

Sol Mars conjoint au Lyon puis marmande

Fouldre, grand gresle, mur tombe dans Garonne."

Traduction de Henry Roberts :

"Condon et autour de Mirande

Je vois un feu des cieux qui les entoure.

Sol Mars, en conjonction avec le Lion, et puis Marmande.

Foudre, grande guerre, les murs tombent dans la Garonne."

Mais qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Sol et Mars pourraient faire référence au Soleil et à Mars (ou pas). Condon et les autres noms propres sont des noms de lieux (peut-être). Et un feu qui vient des cieux pourrait être tout ce qu’on veut, comme une comète ou un soleil qui explose. Qu’est-ce que Roberts en a fait ?

Selon l’interprétation de Roberts, il s’agit d’un contact extraterrestre : "Le feu du ciel suggère un vaisseau extraterrestre qui atterrit au milieu d’une grande guerre sur Terre." Comme aucune date n’est donnée, cela pourrait se produire, ou peut-être ce quatrain faisait-il simplement référence à la comète de Halley qui revient et est visible tous les 75 ans et qui a pu apparaitre pendant une période de conflits, ou toute autre chose.

Bien que considéré comme un prophète, ceux qui ont étudié les travaux de Nostradamus savent que la plupart des prophéties qui lui sont attribuées ne sont que le résultat d’une médiocre expertise linguistique et historique. Dans son livre : "Nostradamus, Bibliomancer : The Man, the Myth, the Truth" Peter Lemesurier, linguiste à Cambridge et auteur d’une douzaine de livres sur Nostradamus, a conclu qu’il n’était ni docteur, ni astrologue, ni même prophète. Il pense simplement que l’histoire ne fait que se répéter, qui projette des événements passés connus dans le futur.

Lemesurier regrette que "la plupart de ceux qui ont fait de telles prédictions, y compris des auteurs des livres sur le sujet, ne savent pratiquement rien sur Nostradamus, ni sur les textes ni même sur le 16° siècle en France, période où ils ont été écrits. Peu d’entre eux ont même lu le texte original ou sont suffisamment compétents en français. Il en résulte que de telles prédictions sont la conséquence non pas d’une lecture des textes ou de ce qu’ils disent réellement, mais plutôt d’une déformation imprudente de mots à moitié compris qui collent rétrospectivement à l’événement proposé, ou dans certains cas en déformant l’événement lui-même pour qu’il colle aux mots."

Nostradamus a couché ses quatrains dans des termes si vagues que les gens y lisent ce qu’ils veulent y trouver. Nostradamus n’a en fait pas fait de fausses prédictions (des déclarations qui sont lues et connues avant qu’elles se produisent) ; au lieu ce cela, il a fait des post-dictions (des déclarations qui semblent vraies seulement après que les événements se soient déjà produits). Si Nostradamus avait vraiment prédit les attaques du 11 septembre, la Seconde Guerre Mondiale ou l’accident de la navette Challenger par exemple, le monde l’aurait su des décennies avant qu’ils se produisent. Les prédictions qui n’ont de sens qu’après que l’événement se soit produit ne sont pas des prédictions.

- Le vrai visage de Nostradamus. James Randi.
- Nostradamus, sa vie, ses prophéties.


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2018 - Charlatans.info |