Accueil du site > Science > Pas de risques de leucémie accrus chez les enfants vivant près des (...)

Pas de risques de leucémie accrus chez les enfants vivant près des transmetteurs radio

Le 18 octobre 2008

Selon une étude allemande, les enfants qui vivent près de puissants transmetteurs radio ou de télévision n’ont pas de risques supérieurs de leucémie que les autres.

C’est l’un des principaux résultats de l’étude épidémiologique sur le cancer infantile et la proximité des transmetteurs radio et de télévision, dirigée par l’Institut pour la Biométrie Médicale, Epidémiologie et Informatique (IMBEI) de l’Université Johannes Gutenberg de Mayence avec le soutien du Bureau Fédéral pour la Protection contre les Radiations (BfS) [1].

L’étude comprenait 1959 enfants âgés entre 0 et 14 ans, diagnostiqués avec une leucémie entre 1984 et 2003, vivant aux environs de transmetteurs de 16 modulations d’amplitude (AM) et de 8 modulations de fréquence (FM). Les cas de leucémie étaient enregistrés au registre Allemand du cancer infantile. Trois groupes contrôles par âge, par sexe et par région de transmission ont été tirés des registres de la population. La méthodologie de l’étude a été définie comme une étude de cas contrôlée sans sondage auprès des populations.

L’un des éléments de base de cette étude était le développement de méthodes pour évaluer l’exposition des individus aux rayonnements des transmetteurs radio et télévision un an avant le diagnostic actuel. Ces évaluations d’exposition étaient calculées avec un programme de prédiction de la puissance du champ. Dans l’étude de validation, la mauvaise classification de l’exposition était analysée en utilisant des mesures de champs comme étalon qui étaient collectées indépendamment du modèle utilisé pour les calculs des forces de champs. Il y avait une bonne correspondance entre les puissances des champs mesurés et calculés.

"Il n’y a pas d’association statistique significative entre l’exposition aux champs magnétiques de haute fréquence des transmetteurs radio et télévision, et les cas de leucémies chez les enfants." déclare le Dr Joachim Schuez, directeur de l’étude. Il n’y a pas non plus d’association entre l’exposition à ces mêmes champs et les cas de leucémie quand l’analyse était réalisée des transmetteurs AM et FM séparément. La période de temps d’exposition était définie entre 1983 et 2002, divisant la période d’observation en deux : 1983-1991 et 1992-2002, ce qui représente des périodes avant et après le développement de l’utilisation des télécommunications par téléphones portables.

- Vivre dans les champs électromagnétiques. Pierre Zweiacker.
- Pourquoi avons-nous peur de la technologie ? Daniel Boy.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |