Accueil du site > Psychologie > Suivre le troupeau modifie votre opinion

Suivre le troupeau modifie votre opinion

Le 7 mars 2011

Tous vos amis font l’éloge d’un film que vous venez juste de voir. Au lieu d’admettre combien vous l’avez trouvé ennuyeux, vous êtes d’accord avec eux. Nous étouffons tous parfois nos propres opinions de la sorte, mais il semble qu’il s’agisse plus qu’un simple pieux mensonge. Le fait de se conformer aux points de vue des autres peut causer un réel déplacement de votre propre opinion.

C’est la conclusion de Jamil Zaki de l’Université Harvard et ses collègues, dans leur étude publiée dans Psychological Science [1], qui ont demandé à des hommes d’évaluer combien ils trouvaient attirantes des séries de photos de visages de femmes. On a alors donné aux hommes la notation moyenne pour chaque photo, qui était supposée avoir été déterminée par un groupe précédent. En réalité, ces notations avaient été générées au hasard par un ordinateur. Trente minutes plus tard, les participants devaient réévaluer les mêmes photos, tout en étant sous un IRM pour que leurs cerveaux soient analysés.

Comme cela était attendu, les évaluations des hommes ont changé pour s’accorder plus étroitement aux scores des consensus. Cependant, l’équipe de Zaki a découvert que si les participants décidaient qu’une femme était plus attirante que la première fois qu’ils l’avaient vue, il y avait un pic d’activité dans le cortex orbitofrontal et le noyau accumbens ; s’ils avaient décidé qu’elle n’était pas aussi jolie, l’activité diminuait dans ces régions du cerveau.

Des recherches antérieures avaient montré que plus l’activité était élevée dans ces régions cérébrales, et plus une personne estimait un stimulus donné. En d’autres termes, précisent les chercheurs, les participants n’avaient pas seulement modifié leurs appréciations pour sauver les apparences : les résultats prétendument moyens avaient réellement modifié leurs opinions sur les photos.

"Nous savons que nous adoptons les croyances et perceptions des gens qui nous entourent, mais l’un des gros problèmes est de savoir si cette conformité représente un véritable changement de notre opinion, ou seulement un petit mensonge" dit Saki. "Les régions du cerveau que nous avons étudiées traquaient spécifiquement la façon dont vous considérez quelque-chose, et elles résument la mutation de l’opinion" dit-il.

- Influence & manipulation. Robert Cialdini.
- Psychologie de la manipulation et de la soumission. Nicolas Guéguen.


Références et notes :

[1] Social Influence Modulates the Neural Computation of Value. Psychological Science.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |