Accueil du site > Nouvelles > Une découverte dans une tombe de Jérusalem enterre le Suaire de (...)

Une découverte dans une tombe de Jérusalem enterre le Suaire de Turin

Le 17 décembre 2009

Des archéologues déclarent avoir découvert le premier morceau connu d’un suaire funéraire de l’époque à laquelle Jésus aurait vécu à Jérusalem, ce qui jette un nouveau doute (si cela était nécessaire) sur l’authenticité du Suaire de Turin.

Les chercheurs pensent que la fabrication des morceaux, les premiers de ce genre à être découverts à Jérusalem, sont d’un tissu différent de celui du Suaire de Turin, célébré par certains croyants comme le vêtement funéraire du Christ, mais réfuté par d’autres comme étant un faux manifeste.

Les tests au radiocarbone sur les artefacts retrouvés dans le caveau de la vieille ville de Jérusalem, prouvent au-delà de tout doute qu’ils sont bien de la même époque supposée à laquelle serait mort le Christ.

Ils sont fabriqués à partir de tissus à double sens, et non pas le tissu sergé du Suaire de Turin, dont les experts textiles affirment qu’il a été introduit plus de 1000 ans après l’époque de Jésus.

Le professeur Shimon Gibson, l’archéologue qui a découvert la tombe [1], déclare que les écrits anciens et les suaires contemporains d’autres régions suggèrent ce modèle comme étant d’époque, et le suaire de Jérusalem en apporte enfin la preuve physique.

Ce nouveau suaire a été trouvé avec les restes d’un homme dans une chambre scellée d’un caveau funéraire dans la Vallée de Hinnom au-dessus de la Vieille Cité de Jérusalem, par des archéologues de l’Université Hébraïque et de l’Institut de Recherche Albright de Jérusalem.

Ces deux découvertes sont rares parce que les restes organiques sont difficilement préservés dans la région de Jérusalem qui a un sous-sol particulièrement humide.

- Histoire interdite du suaire de Turin. Paul-Eric Blanrue.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |